Réparer une Famicom qui ne s’allume pas (et d’autres consoles…)

La Famicom possède un défaut ENORME : elle n’a pas de voyant de fonctionnement !
Cela rend d’autant plus difficile la détection de la cause d’une panne quand il n’y a pas d’image à l’écran.

Si comme nous vous avez une Famicom non modifiée qui utilise la prise RF (antenne TV) il faut d’abord être sûr que votre TV est réglée sur le bon canal et donc avoir testé sa Famicom avant qu’elle ne tombe en panne (ou se faire prêter une Famicom fonctionnelle pour faire le réglage).

Si après avoir testé l’absence d’image ou de neige sur la TV correctement réglée et soufflé sur (il ne faut pas le faire mais on le fait tous…) ou nettoyé le connecteur de la cartouche, il reste à ouvrir la bête ! Lire la suite

Sega Mark III – faire fonctionner un everdrive grâce à C18

Depuis longtemps je rêvais de posséder des cartouches type “everdrive” pour mes Sega Master System (SMS) et depuis quelques mois, grâce à la puissance de plagiat industriel d'”Ali-le-rapide-point-com”, c’est chose faîte à moindre coût : environ 30€ par cartouche.

Quand j’ai enfin pu me procurer ma Sega Mark III (SM3) qui en est la version japonaise d’origine, j’ai donc souhaité faire de même Lire la suite

OSSC et RetroScaler2X

Matsilent et Aubin des Bois testent “vite fait” les possibilités de l’OSSC et du Retroscaler2X pour brancher vos vieilles consoles sur TVHD.

Les consoles “compatibles” en Espagne

Peu s’en rappellent mais il y a à peine 30 ans de ça, la péninsule hibérique était parfois vue (à tort) comme “les portes du tiers monde” en Europe.

Le pouvoir d’achat y était faible et les fabricants Japonais ou Américains de matériels informatiques de loisir n’y voyaient pas un marché intéressant. Cette situation a mené quelques sociétés malines et peu scrupuleuses avec le “copyright” à y distribuer des consoles de contrefaçon (on avait dit “compatibles” dans le titre) vendues à moindre coût mais à la hauteur du pouvoir d’achat local. Lire la suite

Silent Hill : la Peur en pleine lumière

Sur cette route sans fin entre Marseille et Paris, Matsilent essaie d’établir ce qui fait l’essence de la peur dans les Silent Hill.