Déc 25

C’est No-noël, et ce soir l’essentiel… ce sont 30 jeux vidéo ! (au moins…)

30 jeux vidéo !!! ça veut dire qu’on a reçu une Mini NES ! non… une Mini Famicom alors ! non plus…

Les voies du contrefacteur Chinois sont décidément impénétrables car voici sous le sapin une cartouche NES contenant le catalogue de la Nes Mini et de la Famicom Mini avec en plus quelques corrections par rapport à certains ratés des versions officielles.

Putain, j’aime ma vie…

Disclaimer

Je me permets un petit avertissement : à GDG nous possédons les deux consoles en version MINI.

Nous possédons également à peu près l’intégralité répartie sur tous les membres des jeux proposés dans ces sélections.

Pour les virgules qui dépassent : faîtes pas chier !

Ca ne nous empêche pas d’acheter à peu près tout ce qui pourrait nous permettre de démontrer les jeux en public dans les conditions de l’époque, multicart y compris.

Mais encore…

Personnellement, la contrefaçon m’éclate au plus haut point surtout quand elle atteint ses deux extrémités, du plus luxueux ou pertinent jusque dans les tréfonds de l’imitation ratée et des jouets avec la peinture au plomb qui fond sur la langue.

C’était quoi le problème ?

Pour ma part, avoir une NES mini (vous remarquez comme les majuscules sont distribuées au hasard quand je cite ce nom?) qui se branche en HDMI c’est hyper pratique pour brancher sur les écrans modernes et les vidéo-projecteurs, c’est beau et lisse, ça ne prend pas de place et puis c’est un produit officiel qui permet d’avoir un rendu qui ne pouvait être obtenu qu’au travers de l’émulation PC ou Raspberry Pi.

En contrepartie vous avez dû entendre ou voir pas mal d’articles et vidéo sur youtube qui font ressortir que l’argument qui promettait que la Nes Classic Mini proposerait les jeux de son catalogue dans l’ensemble des versions existantes avec toutes les principales différences géographiques était malheureusement galvaudé.

Un des principaux manques concernait l’absence de la version européenne de Super-C qui chez nous est célèbre sous le nom de Probotector II et dont les personnages humains avaient dû bénéficier d’un re-design en forme de robots pour se mettre en conformité avec une législation allemande qui interdisait la promotion de la guerre entre humains auprès des enfants mineurs.

Le choix de Super-C au lieu de Contra a laissé sans voix bon nombre de joueurs et de testeurs, le second étant bien plus emblématique que le premier.

Et là, y’a quoi ?

Comme promis, cette cartouche contient la liste des jeux de la Nes Classic Mini :

  • Balloon Fight
  • Bubble Bobble
  • Castlevania
  • Castlevania II: Simon’s Quest
  • Donkey Kong
  • Donkey Kong Jr.
  • Double Dragon II: The Revenge
  • Dr. Mario
  • Excitebike
  • Final Fantasy (Pile de Sauvegarde)
  • Galaga
  • Ghosts’n Goblins
  • Gradius
  • Ice Climber
  • Kid Icarus (sauvegarde SRAM)
  • Kirby’s Adventure (Pile de Sauvegarde)
  • Mario Bros
  • Mega Man 2
  • Metroid (sauvegarde SRAM)
  • Ninja Gaiden
  • Pac-Man
  • StarTropics (Pile de Sauvegarde)
  • SUPER C
  • Super Mario Bros
  • Super Mario Bros 2
  • Super Mario Bros 3 (sauvegarde SRAM)
  • Tecmo Bowl (sauvegarde SRAM)
  • The Legend of Zelda (Pile de Sauvegarde)
  • Zelda II: The Adventure of Link (Pile de Sauvegarde)

+ les jeux exclusifs de la Famicom Mini :

  • Yie Ar Kung-Fu
  • Atlantis no Nazo
  • Makai Village
  • Solomon’s Key
  • Bumping Sumo (Tsuppari Oozumou)
  • River City Ransom (Nekketsu Monogatari)
  • Super Tamashito Luo
  • Downtown Nekketsu Koushinkyoku: Soreyuke daiundoukai
  • Mario Open Golf (Pile de Sauvegarde)

Mais c’est pas fini !

Voici la liste des jeux bonus sur la cartouche :

  • Bubble Bobble 2
  • Contra et son pendant européen Probotector
  • Probotector II
  • Contra Force (là ils étaient vraiment pas obligés)
  • Double Dragon 1, 3 et 4
  • Double Dribble
  • Dragon Quest / Dragon Warrior – 1, 2, 3 et 4 (Pile de Sauvegarde)
  • Duck Hunt
  • Final Fantasy 2, 3 (Pile de Sauvegarde)
  • Galaxian
  • Mega Man 1, 3, 4 5 et 6
  • Rockboard (Jeu de plateau avec Megaman)
  • Ninja Gaiden 2 et 3
  • Solomon’s Key 2
  • Space Invaders
  • Startropics 2 (Pile de Sauvegarde)
  • All Night Nippon SMB
  • Super Pitfall
  • Super Pitfall 30th Anniversary
  • Tiger Heli
  • T&C 1 et 2
  • Twinbee
  • Zombie Nation

Il y a même un utilitaire.

En effet, le dernier titre de cette cartouche est tout simplement le logiciel officiel de test pour la NES.

Quand on lance ce titre, chaque puce de la carte mère apparait à l’écran et est testée l’une après l’autre, un bonheur tant que l’affichage écran marche bien sûr.

Pas de Punch Out !!!

Sans aucune logique ni explications, il manque ce jeu mythique dont beaucoup rêvaient d’avoir la version avec Mike Tyson au lieu de celle fournie avec Mister Dream.

Force est de reconnaître que Nintendo ne souhaite plus être associée avec l’image de Mike le mangeur d’oreille…

Question sauvegardes – Attention Danger !

Ici, puisqu’il s’agit d’une cartouche NES, pas de savestates…

Si il est possible de sauvegarder dans certains jeux comme les Zelda ou les Dragon Quest, il faut garder à l’esprit que cette sauvegarde est commune et que celle-ci peut être effacée par la sauvegarde d’un autre jeu.

Donc si vous entamez un RPG ça veut dire que Metroid, Super Mario Bros 3, Kirby, c’est non, non et non… d’ailleurs nous vous les avons noté dans la liste des jeux.

Conclusion :

Je me régale avec cette cartouche qui apporte un plein de jeux, des versions qui manquaient, un gros plein de RPGs et aussi la cartouche de test.

Je ne me lasse pas de comparer les jeux qui ont été optimisés ou non pour les versions PAL de la NES.

Comme Bob, un de nos membres, a commandé pour l’association le clone NES de chez HAMY qui sort en HDMI 720p (voir notre article précédent), je suis impatient de tester cette cartouche dessus…

Je sais, je suis un indécrottable pervers et une place dans un des enfers vidéo-ludiques m’est déjà réservée… mais on ne se refait pas.

La vraie conclusion est qu’il est regrettable que Nintendo se soit fourvoyé dans des choix discutables et non complètement assumés concernant ses consoles « Mini » qui ont mené à un produit incomplet après X mois de développement alors qu’il a fallut moins d’un mois pour que les usines de Shenzen produisent une correction dont les bénéfices n’iront malheureusement pas aux ayant-droits… tant pis !

@++++

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :