Petit test de l’adaptateur HDD de chez Game Star pour PS2 Fat avec tutoriel FreeMCBoot

L’adaptateur HDD de chez Game Star

Bonjour, je vais vous parler aujourd’hui d’un adaptateur  pour disque dur PS2 de la marque chinoise “game star” acheté neuf chez  “Ali le Rapide” pour la modique somme de 11 balles et 2 de port.  En fait, je me suis mis en tête de mettre dans ma PS2 FAT une anthologie de cette console au succès sans précédent.

Le Network Adaptor original de chez Sony

Le dos du Network Adaptor avec son interface IDE

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Game Star n’a rien à envier à son homologue Network Adaptor de  Sony pour plusieurs raisons :

D’abord le Game Star existe en version IDE ou SATA,  alors que le Sony n’existe qu’en IDE…

Ensuite le genuine Sony n’accepte qu’une liste fermée de disques IDE compatibles toujours plus rares et chers… Et tant pis pour les autres 🙁

Sur la baie on trouve encore le Sony  autour de 30 balles d’occase, ce qui est juste criminel eu égard à ce qu’il faudra rajouter pour acheter un disque compatible.

Notre ami  Game Star est quant à lui compatible avec tous disques durs 3.5 pouces ou 2.5 pouces (SATA ou IDE selon le modèle de Game Star HDD choisi) tant que leur capacité ne dépasse pas 2 To.

Ne vous avisez pas de décoller la petite étiquette jaune de son postérieur chinois, vous y découvrirez une belle ébauche de prise RJ45 “fake” sans les connectiques en métal. Oui, le Game Star n’a aucune possibilité de se connecter au réseau filaire, alors que le vrai de chez les nippons porte en son nom, et en sa carcasse, un connecteur au réseau filaire en RJ45.

Et puis de toutes façons, ce n’est pas une connexion réseau qu’on va lui demander ici 😉

Avant de passer au montage il va falloir se munir des matériels suivants :

  • Un adaptateur IDE/SATA vers USB alimenté pour connecter le dur choisi à un  PC
  • un gros tournevis plat  pour visser l’adaptateur à la ps2.
  • une clef usb pour passer des paramètres et autres jaquettes dvds.

 

Il nous faudra aussi 3 logiciels primordiaux pour réitérer l’exploit du Free Memory Card Boot (Free MC Boot), mais plus spécifiquement celui du Free HD Boot, son équivalant disque dur :

  •  HDD RAW COPY TOOL  qui est un logiciel de formatage et de copie d’images sur disque dur au format raw.
  • WinHIIP qui est un logiciel permettant de réparer la structure des disques durs au format PS2,  de transférer des fichiers ISO depuis un pc vers  le disque dur PS2 (ou encore de générer une ISO à partir d’un DVD de jeu). WinHIIP permet aussi de patcher à la volée ces images disques pour une utilisation Free  Boot.
  • FHDB1XX.IMG    qui est l’image ISO d’un système free HDD Boot prêt à l’emploi.

 

On pourra éventuellement ajouter le logiciel  OPL Manager qui se connecte à une base de données distante et qui rapatriera pour vous  jaquettes et  photos du facial des dvds de jeux.

Vous trouverez tout le nécessaire ici en un seul pack :

https://www.ps2-home.com/forum/download/file.php?id=12450

sinon, voici une image un peu plus ancienne qui fonctionne :

https://www.mediafire.com/file/erxbqbgdajda0x4/FHDB1.93.img.7z/file

Le lien vers HDD RAW COPY TOOL :

http://hddguru.com/software/HDD-Raw-Copy-Tool/

Celui vers WinHIIP :

https://www.psx-place.com/resources/winhiip.666/

Et ici l’utilitaire OPL Manager pour récupérer jaquettes et photos dvds

https://static.oplmanager.com/releases/OPL_Manager_V21.6.zip

 

On va commencer par connecter à un pc notre adaptateur SATA-USB alimenté, notre disque dur Samsung de 1To à un port USB libre

Ensuite on va ouvrir le logiciel HDD Raw copy tool en administrateur. .

Une fenêtre s’ouvre et énumère les périphériques disponibles : Le disque dur de votre pc en bus SATA, votre disque cible préalablement connecté en USB, ainsi qu’une ligne FILE

En double cliquant sur FILE, une fenêtre d’explorateur s’ouvrira afin de sélectionner la SOURCE ( le fichier FHDB1XX.IMG préalablement dézippé ).

Une fois fait il faudra cliquer sur le bouton “CONTINUE” et sélectionner le disque CIBLE (TARGET) sur la ligne “USB”, puis cliquer de nouveau sur “CONTINUE” .

Le logiciel vous demandera par deux fois si vous êtes sûr de vouloir écrire l’image sur ce disque dur… Il faudra confirmer en vérifiant bien le disque par sa capacité, son nom, son bus usb. Il ne restera plus qu’à cliquer sur START et attendre la fin de l’écriture de l’image sur le disque.

Nous en avons fini avec HDD Raw copy tool.

Après l’écriture de l’image, votre disque dur n’est plus directement lisible par Windows. C’est maintenant un vrai disque pour PS2. WinHIIP permet cependant de naviguer et d’y inscrire des fichiers.

Nous allons maintenant ouvrir WinHIIP en administrateur, le disque dur PS2 est toujours branché en USB au PC.

En haut à gauche il faudra cliquer sur le bouton “Select Drive”, dans le menu déroulant, sélectionner le disque qui devra être de type PS2. Si vous ne le voyez pas soit il n’est pas connecté à l’usb, soit vous n’avez pas ouvert WinHIIP en administrateur, soit il faut refaire un formatage et écriture d’ISO avec HDD Raw CopyTool.

Là j’ai déjà quelques ISOs, mais si tout se passe bien pour vous, vous n’aurez plus qu’à cliquer sur le bouton “Add image(s)” pratiquement en bas à gauche de la fenêtre. Il faudra alors choisir si vous créez une ISO à partir d’un dvd dans le lecteur du pc, ou si vous en importez une téléchargée (c’est pas bien!)

Je vous conseille de passer vos ISOs une après l’autre afin de renommer correctement chaque jeu, car l’image prend le nom du dvd qui s’appelle parfois simplement DISC ou 1. Chaque fois que l’importation se déroule bien cette fenêtre apparait. Cliquez sur OK et passez au jeu suivant.

Maintenant que notre disque est prêt, nous l’éjectons proprement, rangeons l’adaptateur USB-SATA, et passons au montage sur la PS2

On va commencer par retirer le cache de l’ “Expansion Bay” au dos de la ps2 avec l’ongle ou un petit tournevis

On y découvre un logement pouvant contenir un disque dur 3.5 pouces, ou plus petit, ainsi qu’un connecteur propriétaire Sony en haut à droite.

Notre disque correctement formaté, préparé, et fourni en jeux n’a plus qu’à être fixé à notre Game Star.

Le voilà fixé. Ne pas oublier de retirer le capuchon plastique du connecteur blanc avant l’introduction dans la ps2.

Il n’y a plus qu’à glisser l’adaptateur (et le disque dur branché à son port SATA)  dans l’ “Expansion Bay” et visser le tout. Pas comme un bourrin car ça ne bouge pas beaucoup.

Nous sommes prêts à faire un démarrage de la ps2 pour voir si tout est en ordre. Le plus dur est fait

Nous voilà enfin sur le Free MC Boot version disque dur (HDD). Ce qui va nous intéresser au premier chef c’est l’application Open PS2 Loader qui donne accès à la liste de vos jeux installés et qui permet de les lancer.

Voici la présentation par défaut, mais d’autres versions d’ Open PS2 Loader sont disponibles dans le pack avec d’autres visuels

LaunchELF permet notamment de naviguer entre les périphériques de la ps2, copier-coller du contenu ou lancer des appli sans le menu.

Free MC Boot Configurator est également dispo dans votre NOUVEAU menu d’accueil PS2. Il permettra de customiser le menu d’accueil par la ligne “Configure OSDSYS options” et de sauvegarder votre configuration par la ligne “Save CNF to hdd0”.

Pour conclure ce petit test, le Game Star fonctionne parfaitement bien, il élimine même les lags d’accès dvd du lecteur PS2 puisque tout est sur le disque dur. Tout ce bonheur pour le tiers du prix du Sony et sans ses incompatibilités !!!!  😉 Par rapport aux jeux présents sur mon dur de 1 To, je pense qu’on doit pouvoir y déposer de 400 à 500  ISOs à peu près, sans compter que le paramétrage d’ Open PS2 Loader permet de créer une Memory Card virtuelle de la taille qu’on veut pour chaque jeu. Plus besoin, non plus,  d’une demie palette de memory cards à 8Mo pour toutes vos sauvegardes  😉

A bientôt !

Bon ben maintenant y’a plus qu’à !     😀

Ah oui ! Pour éviter de faire un redémarrage “à l’arrache” entre chaque jeu, une combi de touches qui vous évite de rudoyer votre disque dur pour sortir du jeu en cours :

Appuyez simultanément sur L1, L2, R1, R2, Start et Select. ensuite,  validez “Exit” dans le menu d’Open Ps2 Loader pour revenir au menu FreeMCBoot de base.

Bon ben du coup, ça commence à faire un peu long. .. Je vous parlerai plus tard de l’importation des jaquettes.

Cette fois c’est la bonne. A+

2 Commentaires

1 ping

    • Maxime C sur 23 août 2021 à 22 h 21 min
    • Répondre

    Salut je vais corrigé des truc a propos de ton article.

    Ensuite le genuine Sony n’accepte qu’une liste fermée de disques IDE compatibles toujours plus rares et chers… Et tant pis pour les autres

    => Oui et Non, pour les officiel Sony c’est facile tout les disque dur ide de la marque Maxtor uniquement,il sont tous compatible mes maxtor!(maxtor qui ce sont fait racheté par seagate) et des disque dur occasion de maxtor en a un paquet,la seul marque de sûre pour les officiel.

    => WinHIIP est obsolète et peut parfois faire des framentation il est a bannir,le meilleur outils(qui est plus a jour dernière version de 2015) est hdl_dump_helper le seul inconvenant il faut installé un par un mais plus fiable.

    Appuyez simultanément sur L1, L2, R1, R2, Start et Select. ensuite, validez “Exit” dans le menu d’Open Ps2 Loader pour revenir au menu FreeMCBoot de base.

    => Deja cela fonctionne mais pas sur tout les jeux et tu ne la pas précisé non plus,et sa ne retourne pas sur menu freemcboot mais le browser de la ps2 ou a les carte memoire.

    Par rapport aux jeux présents sur mon dur de 1 To, je pense qu’on doit pouvoir y déposer de 400 à 500 ISOs à peu près, sans compter que le paramétrage d’ Open PS2 Loader permet de créer une Memory Card virtuelle

    => Sur la PS2 maximun 2To,apres meme un 500go suffit vu que a plein de jeux qui on des bug (que ta pas cité) et d’autre qui fonctionne bien , sur certain il faudra réglé avec mode de compatibilité(que ta pas cité non plus) , et la carte memoire virtuel fonctionne plus ou moin bien mais certain jeux ou ca ne marche pas.

    1. Bonsoir Maxime,

      Merci de tes éclaircissements… avec un bémol toutefois pour corriger la tonalité de la correction.

      -Tu confirmes bien que l’adaptateur genuine SONY n’accepte à priori qu’une marque à 100%, ce qui est dit. Un jour les MAXTOR compatibles ne seront plus trouvables et donc se tourner vers des adaptateurs SATA qui avalent tout n’est pas faux.

      -WinHIIP est vieux mais parfaitement fonctionnel chez n’importe qui. Cela ne nous empêche pas depuis de tester d’autres outils et l’article n’est pas d’hier matin.

      -la combo de touches ne fonctionne peut-être pas sur tous les jeux (on ne s’est pas tapé tout le catalogue PS2 en 3 zones) mais il frôle les 90% de ce qu’on a testé donc pourquoi ne pas la donner?

      -Les Cartes Virtuelles marchent parfaitement quand on les crée comme il faut (l’idéal étant une par jeu)

      -Certains jeux ont des bugs ou ne permettent pas d’exploiter toutes les options … et alors ? c’est GRATUIT et ILLEGAL la plupart du temps (qui possède légalement un tel catalogue?) donc quand ça marche on est content, quand ça ne marche pas on essaie d’autres options et des fois on se résigne à ne pas pouvoir pousser la bête à fond.

      -L’article est un article de découverte, il n’est pas exhaustif quand aux options disponibles et c’est voulu car c’est aussi à chacun de chercher à peaufiner le bébé.

      Maxime, si tu connais ce sujet (ou d’autres) sur le bout des doigts, je te propose de rédiger toi-même un article complet sur ses évolutions (avec photos ou non) que nous publierions avec plaisir sur notre site car nous sommes en manque de rédacteurs investis (ce n’est pas un sarcasme) et nous faisons que partager l’état de nos connaissances à l’instant T.

      l’adresse de contact est : contact@gamersdugrenier.fr
      Cette proposition est d’ailleurs valable pour tout visiteur désireux de participer.

  1. […] ma part, j’ai replongé dans ma collection PS2 pour appliquer la méthode donnée il y a peu par Hyst’éric sur notre site puis j’ai également fouillé mon stock PS1 quand j’ai découvert que […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :