Juil 04

MicroVision – l’ancêtre du Game Boy !

Image 18

 

Beaucoup croient que la première console de jeux vidéo portable LCD fut le Game Boy de Nintendo…

En réalité, c’est en 1979 que la société MB (Milton Bradley Company), met sur le marché la Microvision et ses cartouches de jeux interchangeables.

En fait de cartouches, c’est carrément toute la face avant de la console que l’on change à chaque fois ! Chaque jeu/façade possède son propre overlay pour l’écran ainsi que ses propres touches de jeu.

Image 31

3 cartouches de jeux dont une en cours d’insertion

 

L’écran LCD possède une résolution de 16 X 16 pixels, cela semble peu mais avec le processeur 4 bits TMS 1100 (100 kHz), des cartouches de 2ko et la RAM de 32 nibbles (mots de 4 bits), c’est un superbe compromis.

 

la console est livrée avec un fourreau vinyl pour la transporter avec soi.

 

 

Comme sur un PONG, la console possède un potentiomètre central qui permet une précision de contrôle fabuleuse et une réactivité sans faille. D’ailleurs il démontrait toute son efficacité avec le jeu de Casse Briques qui était fourni avec la machine.

 

 

 

Malheureusement, la console est un peu trop en avance sur son temps, normal elle a été conçue par Jay Smith, le concepteur de la Vectrex !

Pour fonctionner, il est nécessaire d’utiliser 2 piles 9V qui ne durent pas bien longtemps. Autre inconvénient: les touches de commandes ont tendance à se détacher des façades.

Malgré un bon démarrage des vente à son lancement, la ludothèque restera pauvre, 12 jeux seulement avant arrêt du produit.

l'arrière de la boîte

l’arrière de la boîte

Si vous avez l’occasion de vous en offrir une, faîtes-le car bien que sa valeur d’occasion ait énormément fluctuée ces trois dernières années, c’est une console qui reste très abordable (moins de 50 euros) et qui procure un vrai plaisir.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :