Petit test comparatif Famiclones FC Compact V1 et V2

Bonjour à tous et à toutes.

Nul ne peut ignorer que Matsilent est un « famiclone addict », aussi il me prêtait sa FC Compact II, et cette famiclone  m’a tellement plu que je n’ai pas pu m’empêcher d’en acheter une (qui s’est avérée être le modèle précédent).
Ayant eu les deux en main, je vous livre ici  ce petit test comparatif.

Sur la photo d’intro : les boites respectives de deux famiclones, celle de la FC compact 2 (à gauche) et celle de la FC Compact première du nom (à droite).
On peut déjà voir qu’ils ont fait un effort sur la taille de la boite de la version 2, alors qu’un matériel analogue en encombrement se retrouve entassé dans une boite plus petite en version 1.
Du coup, c’est plus difficile à ranger.

 

A poil ! on fait sauter l’emballage…

Au déballage, bien que de taille identique, on voit que le premier modèle (à droite) semble moins bien fini, il est même plus léger que le second (à gauche).
On se rend compte tout de suite que le soin apporté au second modèle est supérieur, de vrais autocollants sont présents de part et d’autre de la touche « eject », alors que le premier modèle porte les mêmes inscriptions gravées directement sur la carcasse de la console.
Le plastique est de meilleure qualité sur celle de gauche, ce qui explique sûrement en partie la différence de poids entre les deux consoles.

 

Ouvrons les clapets rouges, afin d’inspecter les ports cartouche…

On peut voir que celui de la FC Compact 2 est plus souple, plus large que celui du premier modèle qui semble plus « industriel ».  Je n’ai pas de vraie cartouche famicom, mais les compils chinoises doivent aussi être retirées avec précaution de ce premier modèle même si je n’ai eu à déplorer aucun bouffage de connecteurs.

Concernant les manettes, à gauche, celle de la FC Compact 2 les boutons sont bombés, la carcasse semble plus solide et plus lourde, les sections de câbles sont plus grandes, alors que les boutons sont concaves sur le premier modèle à droite, que le plastique fait plus « cheap », et que les câbles sont plus courts et moins épais que ceux du second modèleToujours pareil, à gauche, la manette du second modèle comporte 6 vis, plus grosses que les 4 présentes sur le premier modèle.
On peut voir ci-dessous la différence de qualité des plastiques, toujours à l’avantage du modèle 2 à gauche.

 

Alors me direz-vous , qu’en est-il des sorties vidéos de ces deux consoles ? Car, finalement c’est le plus important, non ? Eh bien, contrairement au gros « HD VIDEO OUTPUT » inscrit sur la boite du second modèle, elle porte bien 3 RCA composites à l’arrière de sa caisse, tout comme le premier modèle. Et la qualité en sortie est identique.
Préférez quand même utiliser un bon vieux CRT au dernier Samsung Ultra HD OLED de la mort, sous peine de voir des artéfacts autour de chaque pixel.
Le résultat des deux consoles sur un CRT ou sur un LED semi-récent est super propre.

Le premier modèle était livré avec 500 jeux built-in  – les mêmes que ceux de la mini nes chinoise avec de bons jeux, certes, mais malheureusement on y trouve les innombrables hacks chinois Mario 18, Mario 24 et c… – et  aussi avec une cartouche sans répétitions de 131 jeux, le tout pour la somme intersidérale de 24 balles port compris.  😎

Le second modèle tourne autour des 50 brouzoufs, sans jeux embarqué, l’illustration sur la boite laisse présager une cartouche Xen1 incluse, mais n’ayant pas fait la commande, je ne peux vous dire ce qui était joint ou pas.

Enfin, pour avoir soupesé une vraie famicom, il est clair que ces deux chinoiseries peuvent être identifiées les yeux fermés, mais au vu des sommes engagées, elles sont toutes deux une bonne alternative à l’hypothèque de votre logement pour un plaisir vidéoludique proche  de celui éprouvé devant une vraie famicom.
Eh oui, la vente d’un oeil ou d’un rein n’est donc pas nécessaire  😀

Alors un petit tour chez Ali le rapide ?

A bientôt

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :