NHL 94 SNES / GENESIS ! Une pépite méconnue en Europe

À l’orée des années 90, une nouvelle famille de jeux de sport voit le jour.
Cette innovation est directement liée avec l’arrivée des consoles 16 bits.

Le marché américain du jeu vidéo, est dynamisé par les licences de baseball, basket ball, football américain et hockey…

Il est, pourrait on dire, capital voire indispensable pour une console de posséder des titres de jeux de sports US. 

Au début des années 90, un éditeur règne en maître incontesté sur ce marché, c’est Electronic Arts, EA Games pour les intimes qui est le détenteur de l’ensemble des licences officielles des championnats des sports les plus populaires aux US.

Pas de NHL sur console sans NFL

 

Avant d’attaquer le cœur de mon propos, c’est à dire vous parler de NHL 94 sur Super Nintendo et GENESIS, il faut comprendre le tournant que EA a fait prendre aux jeux de sport US en éditant Joe Madden football en 1990 (développé par Park Place Productions).

La NFL glorifie ses joueurs, ses Quarterbacks ; les enfants aux US collectionnent des cartes de leur joueurs préférés non pas comme des images Panini mais bien comme des cartes de valeur.

Le sport US en général réalise énormément de statistiques qui ont toujours été le socle sur lequel les paris sportifs prospéraient : on sait en fin d’année quel est le pourcentage de passes réussies, de buts marqués, d’actes défensifs, pour chaque joueur de la NFL.

Voilà pourquoi il était indispensable, pour recréer une expérience vidéo-ludique pertinente, de rendre unique chaque joueur d’une équipe et donc pour la première fois, on a eu un jeu où chaque joueur avait ses propres caractéristiques.

Ce jeu était le fruit, d’une longue réflexion entre le CEO Tom Kalinske de Sega of America et Joe Madden, la star des commentateurs sportifs de NFL.

 

La genèse de ce jeu, révolutionnaire est d’ailleurs expliquée et commentée en personne par Tom Kalinske, dans la série documentaire produite par Netflix : « High Score » et son épisode 4 « this is a war ».

Et maintenant on cause de NHL

 

Au début, des années 90, nous nous trouvons face à des jeux de sport US, dont le gameplay est transformé, chaque joueur ayant les mêmes caractéristiques que son alter ego dans la vraie vie, l’immersion est totale !

C’est donc dans ce contexte que voit le jour, un des meilleurs jeux de hockey ever…

Ici point de fièvre nostalgique de ma part qui altère mon jugement, la communauté rétro US dans sa totalité est sans appel : le NHL 94, que ce soit sur SNES ou sur Genesis, est un bijou !

Il existe aussi une version mega CD, identique au niveau du  gameplay à la version cartouche mais avec des commentaires sportifs audio et des cinématiques.

Le premier NHL sorti sur Megadrive est un bon jeu, de même pour la suite des éditions, 95, 96, 97, 98, mais incontestablement NHL 94 « is the Best of the Best ».

Lorsque les planètes sont alignées, et que la mayonnaise prend, on se retrouve face à un jeu de hockey technique avec une fluidité sans pareil. Dur de pouvoir retranscrire par les mots, cette expérience de gameplay, sans vous ordonner de télécharger la Rom et de la tester – en 60hz of course !

Sans être afficionados de hockey, vous serez en mesure d’apprécier cet univers car, méconnu en nos contrées, le hockey est un sport sans pareil. Ici vous êtes face à un jeu subtil où des joueurs costauds se déplacent sur la glace tel des virtuoses en dribblant et se faisant des passes avec un palet tout petit, petit…

Mouvements avec la crosse incisifs, tirs puissants, charges brutales autorisant la mise au sol de l’adversaire…c’est ça la NHL ! Et le jeu retranscrit cette ambiance à la perfection.

Pour ceux qui en veulent plus…

Le jeu par défaut n’est pas enclenché avec l’ensemble des règles complètes du NHL. Libre à vous de les activer car alors le jeu devient encore plus ésotérique et il y a beaucoup de règles :

–     Vous pouvez toujours exploser un joueur sur le plexiglas qui borde les limites de la patinoire mais votre charge doit être propre, de face et non par l’arrière, ni de biais…

–     Il y a aussi le hors-jeu « off line » : une ligne bleue démarque pourrait on dire la surface de réparation de l’équipe et votre attaquant doit toujours être le premier joueur de son équipe à la franchir (là aussi libre à vous de ne pas activer cette option, je vous conseille dans un premier temps de jouer sans).

Ce qui frappe en jouant à NHL 94, c’est la sensation de contrôle des joueurs : les passes son vraiment nettes.

On est donc face à un jeu programmé aux petits oignons qui nous donne l’impression de maîtriser une équipe complète et à aucun moment un ralentissement ou une approximation dans l’affichage des sprites ne peut nous faire, dire : « si j’ai loupé cette action c’est de la faute du jeu »…

NHL 94 est donc toujours ultra jouable en 2021.

Des ingrédients secondaires viennent pimenter le jeu, par exemple : il y a les bagarres où sur une charge puissante, deux joueurs peuvent décider d’en découdre au travers d’un mini-jeu où deux hockeyeurs règlent leur compte avec leurs poings.

On peut aussi blesser un joueur sur une charge et l’éloigner de la patinoire pour un tiers-temps ou bien pour la totalité du match.

Sur la partie League de hockey, le jeu étant édité par EA, toutes les équipes de NHL sont représentées avec tous les vrais noms des joueurs. Il y a même un mode tournoi, où l’on concoure pour gagner la Stanley Cup.

Un peu de technique

étape 1 positionner le palet toujours du même coté en avançant vers le goal

Comme tout bon jeu de sport, il y a tout de même un temps d’adaptation ; il faut comprendre la mécanique pour marquer des buts.

Lorsque le Goal est contrôlé par l’IA (et je vous conseille de jouer ainsi, jouer le Goal en manuel est ultra difficile), il faut apprendre, dans les face à face avec le gardien de buts, à positionner le palet de manière à forcer le Goal à faire une erreur.

Concrètement, il faut dans les derniers mètres, laisser votre palet toujours du même côté, gauche par exemple, le goal va se décaler légèrement du côté de votre palet, puis juste avant le contact, placer le palet à droite en appuyant sur le bouton tir.

étape 2 : changer de coté, le palet, et appuyer sur le bouton tir dans la fraction de seconde qui suit…

Ici la spécificité du jeu, avec des joueurs aux caractéristiques différentes, fait que cette manœuvre sera plus ou moins facile à réaliser selon le joueur piloté mais c’est dur à expliquer avec des mots. Là il faut aller sur youtube voir des let’s play pour bien appréhender la manœuvre.

Une autre manière de marquer un but, déborder le goal, avec une passe en retrait vers un de vos attaquants, qui se retrouve avec un boulevard pour tirer en force et scorer !

Durant une partie, vous êtes toujours en train de chercher votre joueur leader dans les phases d’attaques, de même pour la défense, où il faudra aller sélectionner le bon joueur pour être sûr de réussir sa charge. Allez dans les stats des joueurs et vous serez surpris de voir l’ensemble des paramètres pris en compte !

Les « specs » de vos joueurs, rien e vous empêche en cours de partie de réaliser des changements, en fonction des forces et faiblesses de ses derniers.

Pour conclure

NHL 94 que ce soit sur SNES ou Genesis, est une pépite, un underrated game !

Cerise sur le gâteau, il est n’est pas cher pour ceux et celles qui voudraient posséder la cartouche.

C’est un jeu technique, très dynamique, qui demande de la précision et où après avoir réussi un enchaînement de passes et marqué un but, on peut être fier de soi. C’est la difficulté de la prise en main, qui donnera ensuite, l’intérêt et la durée de vie illimitée de ce bijou !

Les puristes préfèrent la version Megadrive, et puis EA et la Genesis, c’est une longue histoire d’amour, qui prendra fin avec la Dreamcast…

-Parmi les dizaines de raisons qui peuvent expliquer l’échec de la dernière console de Sega, le fait que EA n’ait développé aucun jeu de sport sur Dreamcast, fût un coup dur, très dur à encaisser…

Et pour le coté madeleine de Proust, c’est un jeu auquel j’ai énormément joué dans les années 90, je jouais exclusivement les Boston, qui ont deux attaquants géniaux, Adam Oates et Cam Neely ! Face à moi j’avais mon voisin Jérôme un expert avec les New York Rangers et leur redoutable leader Mark Messier, on s’est affronté presque quotidiennement pendant des années ! 

 

Développeur :

EA Canada

High Score Productions (SCD, SNES, GEN)

Park Place Productions (DOS)

Éditeur :    EA Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :