Bien se tenir en convention retrogaming (et pas nous péter les c*#%!!3s)

Pratiquant les conventions retrogaming depuis 2009, notre association a eu le temps de voir et revoir certains comportements inacceptables ou juste « chiant sa race » qui reviennent cycliquement chaque année en chaque lieu de convention.

Nous espérons que ce guide succin permettra à d’autres associations de se protéger et à certains de s’apercevoir qu’ils se comportent comme des connards.

Pas de boissons ouvertes à proximité du matos

Nous passons notre journée à tenter d’empêcher les visiteurs de noyer nos consoles et nos télés sous des litres de boissons gazeuses américaines.

Une manette étant prévue pour être tenue à deux mains, il est difficile de jouer avec un smoothie d’un demi-litre entre le pouce et l’index !

Nous passons également beaucoup de temps à jeter à la poubelle les cadavres de canettes abandonnées autour de nos matériels.

Quand une console prend un coup de soda, il faut souvent la démonter entièrement si elle n’a pas cramé direct, alors ne t’étonne pas si on te tabasse pour que tu nous rembourse ce que tu as noyé, visiteur nonchalant…

 

Le matos à l’ancienne est solide mais pas indestructible

Nous ne comptons plus les manettes jetées, lancées ou claquées sur la table une fois la partie finie.
Nous avons même assisté à un « pad drop » (un lâcher franc avec chute au sol) sur une victoire à Street Fighter 2.

Depuis nous mettons quasi exclusivement des manettes chinoises contrefaites et dégueulasses mais au moins ça ne coûte que 5 euros quand ça pète.

Une fois un enfant a bousculé avec son sac à dos et fait tomber au sol une manette de PS1; au moment où il se retournait pour la ramasser c’est son père qui lui a gueulé : « laisse la par terre, c’était du solide à l’époque, et puis on s’en bas les couilles de ces merdes ! »

Alors, non ! On ne s’en bat pas les couilles et ça coûte la peau du fion aujourd’hui… alors on respecte et on est délicat.

On demande au Staff

Le principe d’une exposition c’est de créer un parcours défini pour gérer les émotions du spectateur/visiteur.

Nous passons donc du temps à sélectionner les positions des consoles et la liste des jeux que nous diffusons dessus.

L’idée étant de ne pas avoir le même jeu (Street Fighter 2 notamment) sur l’intégralité des supports, à moins que ce ne soit exactement le but recherché à l’instant T.

Nous essayons aussi de ne pas rester sur les habitudes : Nintendo=Mario, Sega=Sonic car il existe des milliers de jeu sur chaque support à faire découvrir.

 

Donc si le jeu ne te plait pas : TU TOUCHES PAS !!!!!! même si il y a un everdrive avec 1 milliard de jeux et même si tu es venu avec ton super jeu fétiche que tu es le seul à avoir.

TU DEMANDES AU STAFF !!!!!

 

On demande au Staff (encore)

Oui, c’est le même titre que le paragraphe d’avant mais après tout ça reste valable pour la suite.

Souvent, certaines machines figent ou du moins « semblent être en freeze »; dans ce cas là il ne sert à rien de brancher-débrancher ou allumer-éteindre les consoles quatre fois de suite ou encore de retirer les cartouches en fonctionnement pour souffler dedans comme un débile… Il faut appeler le staff qui sait quoi faire et qui connaît les caprices de chaque matériel.

J’ai personnellement le très mauvais souvenir d’avoir tenté de charger un jeu CPC 464 en cassette (Ghostbusters 2) pendant tout un week-end alors que le premier connard qui passait par là me redémarrait l’ordi sans arrêt car « il y a marqué loading depuis 30 secondes et il se passe rien ».

 

Donc, même si tu es un expert ou que tu crois te souvenir de comment ça marche : TOUCHES TES FESSES et APPELLE LE STAFF !!!

La violence ne résoud rien (pour les machines…)

Les associations de passionnés passent la moitié du budget en achat de matériels divers tels les tournevis, fer à souder, pinces, perceuses multifonctions, colles diverses et achats de manuels de réparation.

Ces dépenses sont faîtes parce que LE COUP DE POING ELECTRONIQUE ou LA GIFLE DU TECHNICIEN n’a jamais rien réparé si ce n’est en créant un problème plus grand plus tard.

 

Il se peut que le staff use néanmoins de ces deux derniers outils sur toi si tu ne les appelle pas quand un matériel ne démarre pas.

On n’intervient pas pendant les négociations

Qui dit « conventions » dit « achat et vente de merdes hors de prix » « échanges entre collectionneurs » ou « achat dans des boutiques d’occasions ».

Aussi, si quelqu’un négocie un prix et que l’affaire est entendue, c’est se comporter comme un gros bâtard de sa race d’arriver en tendant du pognon avec la phrase « je double la mise » !

C’est également de la merde d’arriver pendant le deal avec un « je te le vends moins cher que lui » !

Si les transactions se font entre majeur vaccinés, laisse chacun faire ses erreurs ou ses bonnes affaires.
Tu ne sera bien vu que si tu empêches un gamin de se faire vider le porte-feuille par un escroc sans âme.

On ne scotche pas une console pendant 4 heures

Vous n’êtes pas le seul visiteur et tout le monde doit pouvoir jouer, si une file se forme derrière vous pensez à passer la main au bout de 10 minutes.

Pour ce qui est des jeux de combat, si vous venez en groupe ne faites qu’un match perdant par personne.

Dernier sujet mais le plus important pourtant

ON NE SE SERT PAS DANS LA BOUFFE DU STAFF !!! NOTRE CAFETIERE N’EST PAS EN LIBRE SERVICE !!!

Cela peut sembler exagéré mais le pire exemple que nous ayons eu est celui d’une maman qui a servi le gouter à ses enfants dans nos réserves de pain au chocolat et biscuits puis s’est fait un café avec notre machine (qui moud le grain elle même pour un plaisir et une onctuosité inégalée…) avec pour seule réponse quand elle s’est faite choper : « elle est peut-être dans votre réserve mais comme la porte n’est pas fermée, rien ne dit que c’est pas gratuit ! »

Et on en a oublié…

Ceci est un condensé de plusieurs expériences vécues pendant plus de dix ans de conventions retrogaming, nous en avons sans doute oublié beaucoup notamment des vols, des vols… et des vols… mais nous allons refaire le plein de connerie au prochain Hero Festival 2021 à Marseille en début Novembre.

N’hésitez donc pas à commenter si vous avez vécu des cas de comportements de merde de votre côté.

En attendant, je vous dis : @+++++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :