Une atari clone oubliée : La Rambo TV Games 25 000 Jeux !!!!!!

Savais  pas que Sly, en plus d’avoir joué dans un boulard de série Z, avait aussi commercialisé des consoles de jeux  ?!#@   😉

Une nouvelle venue dans ma collection : Une clone atari, « Rambo TV Games ». Elle est arrivée de Croatie cassée en trois, mais ma précédente clone marocaine ayant « mouru », il me restait sa carcasse. Après quelques modifs au pistolet à colle et à la pâte araldite, un petit nettoyage, et le phénix a pu renaître de ses cendres. Maintenant, elle est comme neuve.
Ce modèle estampillé « 25 000 jeux » a semble-t-il été fabriqué en 1995, et force est de constater que le PCB est presque identique à celui de la 2600  d’origine, même si les facteurs de formes diffèrent.  l’intérieur fait nettement moins « fouillis », avec des fils partout soudés à la   » j’en ai marre de vivre »,  que mon ancienne marocaine. Tout est bien rangé dans la console, et c’est à bien y regarder que j’ai pu identifier la puce comprenant les roms.

Je n’ai pas eu la chance de recevoir cette boite vraiment comique, et je pense que le Commandant Sylvestre ignorait même que son image avait été piratée 😉

Voici donc la mienne restaurée.

Le TIA traite nettement mieux l’image et le son que celui de ma marocaine, et je n’ai quasi aucun écho d’image, comme peuvent en attester les quelques photos plus bas. Aucune difficulté à se caler sur le canal en automatique sur une des dernières télévisions comprenant prise péritel, tuners analogique et numérique.

Vous noterez la présence d’un switch « GAME SEARCH » immédiatement à gauche du port cartouche (sur la vraie 2600 c’est NB-COLOUR). Il sert, en position basse, à basculer de rom en rom toutes les secondes, et toujours dans le même ordre.  Dieu merci !

NDA : Sur la marocaine,  il y avait 192 jeux,  l’ordre était aléatoire, et le switch toutes les 3 secondes.  Il arrivait, pendant 20 min,  de ne plus tomber sur la même rom que l’on venait de passer :-/

L’autre détail important est que la Rambo est PAL, avec la bonne palette de couleurs. Je n’ai noté aucune incompatibilité avec mes 35 cartouches atari, à part les schtroumpfs éditée par Colecovision qui ne démarre pas.  J’ai aussi tenté de connecter les « driver controllers » et les « paddles », mais sans succès. Seuls les joysticks d’origine atari, et ceux livrés avec,  fonctionnent sur la Rambo, et ce, sur TOUS  les jeux (tout ce qui est paddle et driver a été re-routé en hardware). Sur la Rambo on peut donc jouer à Circus Atari et à Indy 500 avec les joysticks.

Alors que dire du contenu de cette Rambo ? Des 25K jeux ? Eh bien même si on totalise les variations de chaque jeux, on est encore très loin du compte !   En fait il y en a  96… Rambo doit avoir des difficultés en mathématiques 

Cependant, l’essentiel y est, on a une bonne trentaine de « must have », et beaucoup d’autres jeux marginaux auxquels on ne prête pas vraiment attention et qu’on n’aurait pas forcément acheté. On y trouve quelques jeux modifiés du genre Tom Boy au lieu de Pitfall, mais aussi certains dont la cote a explosé comme Donkey Kong ou Empire Strikes Back.

En conclusion, je dirais que la Rambo peut avoir une place dans votre salon car elle « embarque » 96 cartouches, elle est PAL , et non SECAM avec ses 8 couleurs pourries, et elle ne nécessite qu’une paire de joysticks pour jouer à tous les jeux. Et pour 40  balles,  ça ne vaut pas le coup de s’en priver.

A bientôt

Ci-dessous, de gauche à droite et de haut en bas : Frogs And Flies, Empire Strikes Back,  Pac Man,  Berzerk, Keystone Kapers,  et Donkey Kong.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :