Mai 11

Snatcher sur SEGA Mega-CD

SNATCHER_20CoverBonjour, je me présente : Kenesawa, nouveau chroniqueur sur le site de Gamers Du Grenier, je vais vous parler d’un jeu atypique, « Snatcher » sur SEGA Mega CD.

 

Peut-être que le titre ne vous dit rien, mais si je vous évoque la personne de Hideo Kojima, là certains d’entre vous vont me répondre « Metal Gear »!

Eh oui, ce monsieur que l’on connaît tous pour la série des « Metal Gear », avec son personnage emblématique Solid Snake, a créé un jeu vers la fin des années 80 qui a révolutionné le genre du  « point and click » et surtout lui insuffler une nouvelle orientation et profondeur dans le gameplay.

Dès l’intro, on est plongé dans un univers proche des livres de Philippe K.Dick et notamment d’un de ses romans, « Blade Runner », à travers une séquence animée de bonne qualité.

Les dialogues écrits et parlés sont en anglais, chose rare, en effet les autres versions de ce jeu sont sorties uniquement en japonais (Nec pc-engine super CD–Rom, Playstation, Saturn…).

Il s’agit d’un jeu d’aventure dont l’action débute à Moscou en juin 1996; une arme biologique secrète est relâchée dans l’atmosphère, tuant près de 80 % des habitants de l’Europe de l’est et de l’Eurasie. La moitié de la population mondiale est littéralement balayée. Puis, 50 ans plus tard, la ville de Neo Kobe n’est plus qu’une ville où  la folie et la décadence sont les maîtres mots.

Snatcher_20Story

L’humanité fait face à sa plus grande crise : une mystérieuse forme de vie « Bioroïde » est apparue. Sa vraie nature et son but sont inconnus.

Est-ce l’arme secrète d’un pays, ou des extraterrestres d’un autre monde ?

Les Bioroïdes apparaissent en hiver, en tuant les gens et en prenant leur place dans la société. Ils utilisent une peau artificielle et peuvent transpirer et même saigner. Ils sont à la fois homme et machine. Ils sont appelés « Snatchers » parce qu’ils usurpent l’identité de leurs victimes avant de prendre leur place.

Une nouvelle force de police, entrainée spécifiquement pour lutter contre les Snatchers, a été créée. Ce sont les « JUNKERS » (Japanese Undercover Neuro-Kinetic Elimination Rangers).

Gillian Seed, un amnésique nouvellement affecté dans cette nouvelle force de police responsable de la lutte anti-Snatcher, va tenter de comprendre qui sont les Snatchers et en quoi son passé et celui de sa femme Jamie Seed est lié à eux…

Voilà pour l’histoire, tout de suite on sent que l’intrigue est riche, complexe et aura le mérite de se débloquer au fur et à mesure de notre avancée.

En terme de gameplay, on a une alternance de scènes fixes avec quelques séquences de tir (un peu ratées même si le concept est novateur).

Le degré d’immersion par rapport aux autres titres de style « point and click » est incroyable, car ici on joue sur un autre registre : pas question de trouver des items ou des objets; le but étant de mener des interrogatoires, de découvrir des indices en clair… avoir l’esprit de logique et de déduction.

On pourra reprocher néanmoins dans certaines phases d’investigation le manque de liberté, le côté trop scénarisé qui nous oblige du coup à accomplir les actions dans un ordre précis.

Snatcher_20Story2

Au niveau des détails, ce jeu en fourmille que ce soit au niveau des dialogues ou des interactions proposées (exemple le système du vidéophone si cher à Kojima).

On éprouve un sentiment de liberté fascinant à pouvoir ainsi, entre deux investigations dangereuses, appeler son ex-femme pour lui demander de ses nouvelles… ou appeler le téléphone rose (ha haha oui pourquoi pas, après tout c’est une des possibilités offertes).

Pour la bande son, un grand soin a été apporté aux voix digitalisées pour qu’elles collent au plus près de l’action et de l’ambiance post futuriste.

Au final, un grand jeu qui, malheureusement n’a pas eu le succès escompté.

Si vous avez l’occasion d’y jouer, vous vous rendrez compte à quel point ses influences sont multiples (romans de SF, cinéma).

Il s’agit d’une expérience unique qui, par la richesse de son scénario et de sa mise en place, reste encore comme un des meilleurs titres dans l’histoire des jeux vidéo. Comptez une dizaine d’heures pour découvrir toutes les subtilités de ce titre.

Snatcher_20Bas1

Snatcher_20bas2

 

 

 

 

 

Kenesawa

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :