Raviver un écran de Nintendo Game&Watch

Bonjour à tous,

J’ai subi une averse conséquente qui a mouillé l’intérieur de mon sac ainsi que mon « nouveau » Game&Watch Mario’s Cement Factory. J’étais tout attristé car je venais de l’acquérir. Je me suis résolu à l’ouvrir pour le nettoyer et j’ai pu en comprendre le fonctionnement Je vous propose de découvrir cela maintenant…Après avoir retourné le jeu côté écran sur un chiffon microfibre,  et dévissé les 6 vis du dos du jeu, le jeu s’est ouvert  en deux, la face et le dos simplement maintenus par les fils + et – du compartiment à piles. Sous l’écran, il y a un PCB maintenu par 6 autres vis, un processeur en son centre. Je déposais les vis et mettais le PCB face à moi, le jeu ouvert comme un calendrier de la poste  dont la reliure est sur le haut.

Je découvrais que l’écran est en fait composé de plusieurs couches de divers matériaux transparents ou non. La dernière couche, souvent rayée, est un filtre polarisant en plastique souple. En dessous on y trouve un plastique transparent portant les dessins de premier plan du jeu. Ensuite il y a l’écran à cristaux liquides du jeu, maintenu par des connectiques en haut et en bas du-dit écran.  Ce dernier n’est pas immédiatement posé contre le PCB, un écart d’un millimètre permettant le passage des deux premières couches : Le transparent des dessins du fond de jeu et un carton opaque gris portant vers le jaune, contre le PCB,  donnant sa couleur si caractéristique aux écrans Game&Watch.

Il est à noter qu’un léger décalage entre les inscriptions de fond de jeu et de premier plan simule un relief, que les rayures éventuelles ne se trouvent QUE sur le filtre polarisant, et qu’on peut le changer.  😀 La polarisation permettant un traitement anti-reflets et une accentuation des contrastes, le jeu serait bien pâlichon sans lui… Poser le filtre  à l’envers fait un effet « masque à souder » sur l’écran qui devient tout noir.

Etant photographe amateur, j’ai eu besoin de plusieurs choses de mon sac photo afin d’éliminer les tâches de mes différentes couches de plastique : 2 chiffons microfibres ( l’un pour poser l’écran, et l’autre, antistatique, pour nettoyer),  une petite bouteille de solution éclipse (servant à nettoyer les capteurs des appareils photo numériques). Je pense que d’autres produits peuvent aussi fonctionner, le tout c’est que cela ait un pouvoir dégraissant, non-dissolvant, et que ça ne laisse aucune trace au séchage. J’ai frotté les deux faces de mes couches  successives de plastique avec beaucoup de soin, et aussi avec une grande appréhension de détruire ces reliques du jeu vidéo. C’est pour cela que je n’ai pris aucune  photo en cours de nettoyage, trop occupé à ne rien détériorer.

Après avoir fait Mario, j’ai également traité mon donkey kong double écran ci-dessus. La particularité de ce modèle, est la nappe qui relie les deux face du jeu, la « courtitude »  de celle-ci et des fils du compartiment des piles, obligeant à conserver le jeu posé en V sur la charnière pendant toute l’opération de nettoyage.  :-/

On peut trouver chez « Ali le Rapide » ou chez « Meilleur Equipement » (traduire en anglais) le fameux filtre polarisant en plastique souple, mais je n’ai pas encore fait le changement. Le nettoyage a rendu leur éclat d’origine aux écrans de mes deux Game&Watch. Je vous en dirai d’avantage quand j’aurai fait le test du nouveau filtre.

A bientôt.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :